top of page
  • Photo du rédacteurTony BARON

La vente d’une partie commune

En marge des comptes de produits classiques, examinons un encaissement moins courant : celui provenant de la vente d’une partie commune. Comment passer l’écriture et sous quelle forme le montant perçu, par le syndicat à l’origine de la vente à la suite d’une décision d’assemblée générale, devait être distribué aux copropriétaires.

 

Selon l’interprétation des textes, il ne peut s’agir d’un produit du syndicat au sens comptable du terme car les parties communes «sont l’objet d’une propriété indivise entre l’ensemble des copropriétaires ou certains d’entre eux seulement ; selon le cas elles sont générales ou spéciales» (art. 4, L. 10 juill. 1965).

...

 

Vous avez lu 6% de l'article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 697 d'avril 2024

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Les syndicats fantômes

Curieuse idée que de parler de fantôme en copropriété ! Loin de nous l’intention de faire peur à nos lecteurs mais plutôt d’alerter sur des situations dans lesquelles un syndicat des copropriétaires,

Loi habitat dégradé : Principales mesures

La loi n° 2024-322 du 9 avril 2024 (JO du 10 avril) visant à l’accélération et à la simplification de la rénovation de l’habitat dégradé et des grandes opérations d’aménagement comprend de nombreuses

Comments


bottom of page